Avertir le modérateur

26/10/2008

A Sens (Yonne), Claire Couraud filme le renouvellement urbain

Pour Claire Couraud, documentariste, pénétrer le cœur de la ZUP de Sens (Yonne), en pleine reconfiguration urbaine à la suite d’une grosse opération financée par l’ANRU (Agence Nationale de Renouvellement Urbain), était un vrai défi. Qu’elle a relevé, non sans difficulté, avec un film de 45 minutes, qui décrit parfaitement ce territoire en pleine mue. L’ANRU souhaitait recueillir des témoignages d’habitants allant perdre leur logement, le plan de renouvellement urbain devant entraîner la démolition de 200 appartements. D’où l’idée de Yannick Grimaud, le directeur de la MJC de Sens. Il avait déjà diffusé un précédent documentaire de la cinéaste et voulait « constituer une sorte de mémoire du quartier des Champs (les Champs d’Aloup et les Champs Plaisants), la fameuse ZUP de Sens », inscrivant le film dans la thématique « mon logement, ma rue, mon quartier, ma ville. » Après six mois de plongée au cœur du quartier, Claire en conclut « qu’il faudrait tenter de relier ces deux mondes, tellement opposés que l’on se demande ce qui les feraient se rencontrer, si ce n’était ces projets de renouvellement urbain ». Fin 2007, Claire tente de « pénétrer » le cœur de la ZUP mais s’aperçoit que la présence de la caméra fait peur. Beaucoup d’habitants ne répondent pas au téléphone car ils ne l’ont pas ! « J’ai passé beaucoup de temps à attendre des gens, qui ne sont jamais venus. Ils voulaient bien confier leur rancœur, leurs problèmes avec les bailleurs sociaux, mais refusaient la caméra ». Un jour de marché, un jeune lui explique sa haine envers les médias. Pour lui, lorsqu’une caméra pointe son nez, c’est pour montrer la délinquance et les voitures brûlées ». « Il m’a fallu quatre mois pour qu’enfin les portes s’ouvrent ! Aujourd’hui, je m’y rends pour aller boire le thé chez les habitants que j’ai eu l’occasion de rencontrer lors de mes promenades au cœur des Champs ». Cécile garde aussi en souvenir ces rencontres improbables dont une avec cette mère de famille marocaine. « J’ai beaucoup appris sur la culture marocaine, tandis qu’elle me questionnait sur les médecines douces ! Et grâce à elle,  j’ai pu filmer les femmes marocaines et turques le soir dans le parc ». Autre instant mémorable : celui passé avec une dame dans son jardin de la ZUP, l’interview se terminant par le spectacle d’un faisan juché sur une montagne d’herbe. Comme quoi, la ZUP n’est pas que ce que l’on voit. Son grand regret est de ne pas avoir eu plus de temps pour rencontrer tous ceux qu’elle souhaitait. Mais elle n’avait plus le temps de tourner. Fatiguée de la vie parisienne et conquise par la région, Claire vit désormais dans un petit village à quelques kilomètres de Sens.

Gilles Carvoyeur

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu