Avertir le modérateur

02/12/2008

A Migennes (Yonne), le commerce de Jean Livet a bénéficié du prêt d'honneur de transition de Yo nne Active Création

Yonne Active Création met en place un prêt pour les entreprises en mal de trésorerie

Face à la crise économique mondiale, l’une des mesures phares du gouvernement Fillon a consisté à créer un fonds d’intervention. Ce fond doit répondre à au moins deux objectifs : favoriser la médiation bancaire et intervenir auprès d’entreprises faisant face à des problèmes conjoncturels et non pas structurels. « Or, il se trouve que le prêt d’honneur de transition mis en place dans l’Yonne par Yonne Active Création répond déjà à ces deux objectifs. Réfléchit depuis plusieurs années avant sa mise en place, ce dispositif unique en France bénéficie d’une année d’expérience » révèle Francis Moreau, Directeur de Yonne Active Création.

 

Dans l’Yonne, l’une des premières PME a en bénéficier a été le commerce de Jean Livet, 42 ans, ancien commercial installé à  Migennes. Sa société est spécialisée dans la vente et la location de matériel médical et de bien être aux collectivités (maisons de retraite, hôpitaux, cliniques, organismes caritatifs comme la Croix Rouge) et aux particuliers. Créée en novembre 2007, elle a connu des problèmes de trésorerie, à partir d’avril - mai de l’année 2008, alors que le carnet de commandes était plein ! « Les clients étaient là mais on ne pouvait plus les livrer, faute de pouvoir acheter le matériel » se souvient Valérie, 35 ans, l’épouse de Jean Livet. Une situation paradoxale qui s’expliquait pour deux raisons :  des travaux d’installation plus chers que prévu et un décalage important entre les achats de matériels et les recettes, à cause de délais de paiement assez long de certains clients. D’où une tension sur la trésorerie, durant l’hiver dernier, qui a nécessité une aide, sous forme d’une avance de trésorerie. C’est donc Yonne Active Création et la banque du commerçant (la Caisse d’Epargne de Bourgogne Franche Comté), qui, chacun, ont apporté 12 500 €, soit une véritable bouffée d’oxygène qui a empêché la société de plonger. En tant que structure apportant son aide à la création d’entreprises pérennes et aux emplois durables, Yonne Active Création était partie d’un constat récurrent dans son fonctionnement : une entreprise rencontrant un problème ponctuel ou qui se développe peut voir sa viabilité remise en cause. En effet, le banquier connaît parfois des difficultés à lire et comprendre l’accroissement du besoin de trésorerie, souvent par manque de temps. Dans certains cas, une étude technique approfondie et un refinancement rapide permettrait à l’entreprise de consolider l’existant et d’envisager sereinement sa réorganisation ou son développement. «Il s’agit de mettre en place un dispositif permettant ce refinancement rapide » détaille encore Francis Moreau, sachant que l’association a été sollicitée à plusieurs reprises pour ce type d’évènement. Ainsi, 15 interventions sont visées d’ici début 2009. Pour être éligibles, l’entreprise doit générer un accroissement significatif de son Besoin de Fonds de Roulement et faire face à une problématique de trésorerie ne pouvant être résolue par les schémas classiques. L’évènement accidentel de trésorerie doit être indépendant de la bonne volonté du chef d’entreprise. « Si tel est le cas, Yonne Active Création mettra à disposition du chef d’entreprise un Prêt d’honneur pouvant aller jusqu’à 23 000 €. Un différé est également possible. Dans ce dispositif exceptionnel, une contrepartie bancaire est toutefois fortement souhaitée pour assurer la viabilité du dossier «  ajoute le directeur de YAC. Pour assurer le financement du dispositif et le lancer à titre expérimental, Yonne Active Création a activé le Conseil Général de l’Yonne, à hauteur de 70 000 €, et la Caisse des Dépôts et Consignations pour la même somme. Pour l’attribution, un Comité de décision se réuni au cas par cas, composé de François Boucher, vice-président du Conseil général de l’Yonne et Président de Yonne Active Création, de Francis Moreau, Directeur de Yonne Active Création, du représentant de Yonne Développement, du commissaire aux comptes bénévole. Avant toute prise de décision, le comité reçoit pour consultation le chef d’entreprise, le banquier de l’entreprise, l’expert comptable de l’entreprise. Ensuite, Yonne Active Création assure l’accompagnement et le suivi du dossier en partenariat avec l’expert comptable de l’entreprise bénéficiaire du dispositif. Quant à l’activité de Jean Livet, elle a, également, reçu  le soutien de son principal fournisseur qui n’a jamais douté de la viabilité du commerce de Migennes. « Aujourd’hui, le mauvais cap est passé, et tout est rentré dans l’ordre », confie Valérie Livet. Les deux dirigeants abordent l’année 2009 avec confiance même si, pour l’instant, les perspectives restent imprécises.

Gilles Rambourg

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu