Avertir le modérateur

13/02/2009

AUXERRE : Des TP à l'élevage d'escargots, un parcours inattendu et réussi !

 

Héliciculteur, vous connaissez ? Probablement pas et pourtant, ce métier est celui de Patrick Trouvé ! A l’Escargotière du Moulin de Bailly dans l’Yonne, avant de faire cuisiner, les gastéropodes, qu’il élève, vivent en plein air, dans un milieu naturel, près de Champlost. Après une longue carrière dans les Travaux Publics, il opère un virage à 180° dans sa vie professionnelle et décide de créer un élevage…d’escargots, principalement des gros gris. Originaire de Champlost, Patrick Trouvé en avait un peu marre de faire 600 Km par semaine pour aller à son travail à Bourg en Bresse ! Très attaché à sa région natale – l’auxerrois – il a préféré se reconvertir.

 

Mais s’il est aujourd’hui héliciculteur, il le doit aussi en partie à Internet ! C’est en effet, suite à des recherches sur Internet, et à la lecture de livres spécialisés sur l’héliciculture qu’il a choisi cette profession, peu courante, il faut l’avouer. Très motivé, il a recueilli de nombreuses informations sur la filière auprès de la Chambre d’agriculture de l’Yonne. Et suivit en août 2004, peu de temps avant son installation, un stage d’initiation à la technique d’élevage et à la transformation d’escargots d’une semaine.

Ensuite, il a décidé de se lancer…en Bourgogne, la région étant réputée, on le sait, bien au delà de ses frontières naturelles pour l’escargot, ce plat traditionnel apprécié par les Bourguignons et par tous les gastronomes.

Pour Patrick Trouvé, ingénieur de formation, il ne fallait pas manquer d’audace pour relever un tel pari. Pour y parvenir, il a du suivre une formation exigeante en héliciculture et obtenir un Brevet Agricole au CFPA de Besançon de février à mai 2005. « Cette formation était nécessaire, rappelle t-il, car pour exercer, il faut la possession obligatoire d’un brevet agricole, spécialité en héliciculture ».

Depuis, sur les terres qui entourent son moulin, plus de 140 000 gastéropodes vont être lâchés dans plusieurs parcs de 150 m2, où ils peuvent vivre en toute liberté. Et le voilà qui nous explique le détail de son travail. « Ainsi, en mars et avril, c’est le temps du nettoyage et préparation (plantations) des parcs à escargots. Puis de mai à septembre, c’est la période de croissance des escargots (il faut compter 150 jours environ). Pendant ce temps, il faut arroser et apporter un complément d’alimentation composé de 40% de calcaire, de maïs broyé, de blé et de soja. Un travail que j’effectue tous les soirs, très exactement deux heures avant la tombée de la nuit. Durant cette période, il faut également surveiller les parcs à cause des prédateurs, principalement les pies, les geais, les souris, les rats, les mulots et les hérissons. Puis, en octobre, c’est l’époque du ramassage des escargots. Enfin, en novembre et décembre, c’est l’abattage et la transformations pour Noël et le 1er Janvier qui sont les périodes de plus fortes ventes ».

Et toute la journée, Patrick travaille avec sa chienne Anna sur les talons, compagnon de tous ses instants.

Il a choisit d’élever des gros gris, qui arrivent à maturité vers les cinq mois, car ces gastéropodes vivent en tribu, contrairement aux escargots de Bourgogne, qui sont stressés en groupe.

Né le 16 février 1955 à Brienon-sur-Armançon, l’éleveur a décroché un DUT de Génie Civil à l’IUT de Reims, puis une maîtrise et un diplôme d’ingénieur au CUST de Clermont-Ferrand (1980). Autant dire qu’à cette époque, le jeune ingénieur était loin de se douter qu’un jour il élèverait… des escargots !

Sa vie professionnelle a débuté loin de la métropole puisque c’est au titre de la coopération militaire qu’il a été nommé… professeur de mathématique et physique au lycée de Bassar au Togo. Revenu en France, il a trouvé un emploi à l’entreprise Jayet d’Auxerre, où il a travaillé durant quatre ans. Avant de partir ensuite pour la banlieue de Bourg en Bresse (Ain) pour le compte de la société SOMEC à Saint-Rémy dans la banlieue de Bourg.

Filiale de la SADE, à la SOMEC, Patrick Trouvé était directeur, entre 1986 et 2004, avec sous ses ordres une cinquantaine de salariés. Entreprise spécialisée dans les travaux VRD, elle travaillait pour le compte de maîtres d’ouvrage privés dans le cadre de la construction de lotissements, ou sur les canalisations d’assainissement pour les eaux usées et les eaux pluviales. Les principaux clients de la SOMEC étaient des collectivités territoriales, des communes ou des syndicats de communes, voire des lotisseurs ou des promoteurs privés.

Lorsqu’il a décidé de changer de cap, à près de 50 ans, le futur héliciculteur savait que la tâche ne serait pas facile car compte tenu de son age, il avait peu de chance de décrocher des aides financières. En fait, seul Yonne Active Création l’a soutenu financièrement dans son projet de création d’entreprise.

Depuis, Patrick Trouvé vend environ 90 000 escargots par an, qu’il commercialise directement à partir de son magasin de vente, situé à l’Escargotière, au Moulin de Bailly. On le retrouve également sur les foires de la région, les vide-greniers ou les marchés d’automne ou de Noël.

Gilles Carvoyeur

 

Commentaires

bonjour, je sui animatrice en maison de retraite et j'aimerais savoir si il est possible de visiter votre élevage afin de faire découvrir votre métier aux personnes agées. merci

Écrit par : tridon | 07/03/2009

bonjour,
Aimerais contacter Patrick TROUVE par mail
Merci de me communiquer celle-ci

Écrit par : christine Hureau | 20/07/2009

Je voudrais contacter Patrick TROUVE si possible, je suis de nationalité béninoise. Merci

Écrit par : Alphonsine | 07/09/2009

bonjour,j'aimerai faire comme vous,on achete un maison avec 4000m2 de terrain,mais le souci il y a pas de centre de formation dans les deux sévres donc comment je peut faire?merci de votre réponse

Écrit par : doyen | 10/03/2010

Bonjour,
Voyez avec la Chambre des métiers de votre département, elle pourra vous indiquer quelles filières suivre pour la formation.
Bon courange !
GR

Écrit par : RAMBOURG | 10/03/2010

Bonjour
Je désire savoir ce qui suit pour un élevage au Maroc:
- surface minimale pour un élevage rentable.
- liste de 10 plantes pour l'aimentation de excargot
- comment se prémunir contrev rats et souris

Ayez la gentiesse de me renseigner
Marci d avance

Écrit par : mokhtar | 31/03/2010

bonjour je suis une jeune tunisienne je demande si il est possible d'envisager une partenariat ou si vous êtes intéressés par l'achat de ma production d'escargot. je précise que je suis étudiante en thèse et j'ai fait une formation d'héliciculture et la famille possède une expérience dans l'exportation vers l'Europe.

Écrit par : Driss | 13/10/2010

bjr je suis prof de sport et je veux devenir héliciculteur et je cherche un partenaire expérimenté ,je suis propriétaire d'une ferme au maroc et je désire entrer en contacte avec la fille tnisienne qui cherche un partenaire

Écrit par : bayahya | 14/10/2010

bonjour,

Nous venons dans la région à partir du 04 Mai et nous aimerions savoir si votre élevage se visite. Sinon dites moi si un autre élevage peut se visiter en Bourgogne.
Je vous en remercie par avance.
Cordialement.

Écrit par : M.BLANCHET | 22/04/2011

sa fait 2 ans que je cherche une formation prés de chez moi une grande ferme prés de chiché,et inposible,sa fait 3 ans qu'on a se réve"une ferme de l'escargots"et quand la région on rit a cette idée et on me décourageet personne me donne d'information utile,deplus sa fait 2 ans que je cherche un emploi en vient

Écrit par : doyen | 26/09/2011

nous recherchons un producteur d'escargots pour le marché de noel de Coulanges la Vineuse (89) les 10 & 11/12/2011.
Seriez vous interessé ?

Écrit par : GIRARD | 12/10/2011

bonjour est il possible de visiter votre elevage cordialement

Écrit par : bar | 18/05/2012

Bonjour.
Moi aussi je suis interssé par le lancement d'un élevage dans une zone montagneuse du Maroc.
Je n y connais presque rien sauf ce que j apprends sur quelques sites web

Je désirerai constituer un groupe de personnes vivant au Maroc ayant ou non une expérience dans ce domaine mais vraiment intéressés par un échange de données, d'informations et d'expérience

Ce sera une entraide sans engagement mais elle ne pourra être que fructueuse pour tous. ...
Bien sûr des partenariats restent possibles.

mokhtar (Maroc)

Adresse de contact mokhtar998@hotmail.com

Écrit par : mokhtar | 18/05/2012

Royal ce moment passez en votre structure, un enorme compliment et felicitation. Merci enormément pour cette lecture.

Écrit par : site paris sportifs | 27/05/2014

Je partage votre avis du sujet, et nous vous suis vraiment reconnaissant d'avoir donnée tant de renseignement sur votre blogue.

Écrit par : cote match france | 15/06/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu