Avertir le modérateur

18/02/2009

Aubert de Villaine présente le projet de classement de Dijon, Beaune et de la Côte des vins au patrimoine mond ial de l'Unesco

En ouverture du prochain conseil de communauté du Grand Dijon, le jeudi 19 février, Aubert de Villaine présentera le projet de classement de la Côte de Nuits et de Beaune et des villes de Dijon et de Beaune au patrimoine mondial de l'UNESCO. L’association, présidée par Aubert de Villaine (co-gérant du domaine de la Romanée-Conti), porte cet objectif de développement prioritaire en réunissant les communes concernées, la région Bourgogne, le département de Côte d'Or, le Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne et la Confrérie des Chevaliers du Tastevin. Tous rassemblés et mobilisés autour de la capitale régionale pour que, demain, chacun et tous puissent se prévaloir de cet insigne honneur. La capitale régionale s'était déjà distinguée en décrochant il y deux ans une « chaire Unesco vin et culture ». Aujourd'hui, il s'agit d'affirmer clairement les ambitions de ce territoire en matière de vin et de gastronomie, en déposant une demande au titre de paysage culturel au patrimoine mondial de l’Unesco. Selon la définition de l'UNESCO, « le patrimoine est l'héritage du passé dont nous profitons aujourd'hui et que nous transmettons aux générations à venir. Nos patrimoines culturel et naturel sont deux sources irremplaçables de vie et d'inspiration. Ce qui rend exceptionnel le concept de patrimoine mondial est son application universelle ». Associés aux villes de Dijon et Beaune, sièges historiques du pouvoir politique, économique et culturel, les climats du vignoble de Bourgogne constituent un patrimoine d'une valeur universelle exceptionnelle. Désormais réunies dans une démarche commune, les trois entités ajoutent un atout majeur à leur jeu pour obtenir cette reconnaissance tant convoitée. La distinction n’est pas seulement honorifique. Elle constitue en termes d’image et d’attractivité touristique un puissant atout et offre, en outre, une garantie de préservation et de sauvegarde de ces sites exceptionnels. Legs du passé que nous transmettons aux générations futures, le patrimoine, qu’il soit culturel ou naturel, est toujours à protéger. Dijon et ses coéquipières sont engagées dans cette aventure contemporaine. Le projet bourguignon a pour le moment franchi deux étapes sur la route de son inscription : son acte de candidature auprès de la France et sa présence sur la liste des biens français présélectionnés. Le montage du dossier définitif de candidature est en cours, avec en particulier l'élaboration d'un plan de gestion du bien, garantissant la pérennité du caractère universel et exceptionnel de celui-ci. Le site classé de la Côte Méridionale de Beaune, ou encore les AOC, sont autant d'atouts en ce sens.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu