Avertir le modérateur

03/04/2009

DIJON : Un SCOT pour imaginer un Dijonnais plus solidaire et plus cohérent

 

Le constat de tendances lourdes (étalement urbain, raréfaction du foncier, allongement des déplacements motorisés, saturation des réseaux routiers) nous a permis de prendre conscience qu'une harmonisation de nos politiques d'aménagement était indispensable pour rendre le bassin de vie du Dijonnais plus attrayant, plus attractif et anticiper ainsi sur les développements futurs. Continuer à subir les effets du développement tel qu’il s’était décliné ces dernières décennies, n’était pas acceptable. Son impact en terme de consommation d’espace était trop important. Le temps était donc venu de se mobiliser autour d’une vision partagée et de créer le Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) du Dijonnais dans le but de promouvoir un développement de notre territoire plus cohérent, plus durable et plus solidaire.

 

Le Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) est la deuxième grande composante du SCOT. Il fait suite au rapport de présentation qui expose le diagnostic et l’état initial de l’environnement. Il précède le Document d’Orientations générales (DOG) qui contient l’ensemble des mesures prescriptives concourant à sa mise en œuvre et vis-à-vis desquelles les documents d’urbanisme locaux -Plan Local d’Urbanisme (PLU), carte communale- ou de détermination de politiques sectorielles -Programme Local de l’Habitat (PLH), Plan de Déplacements Urbains (PDU), Schéma Départemental d’Equipement Commercial (SDEC)- devront être compatibles. Les révisions du PLH et de l’EcoPLU de Dijon menées concomitamment ainsi que de grands projets comme le tramway, la LGV Rhin-Rhône, la LINO s’inscrivent pleinement dans une démarche de développement durable et renforcent l’attractivité du territoire avec un positionnement pertinent et cohérent dans l’aire urbaine, l’espace régional, métropolitain et européen.

 

Le PADD du futur SCOT du Dijonnais, qui organise l’aménagement du territoire pour les dix prochaines années, marque une étape décisive dans la construction du projet de territoire. Il fixe les grands objectifs des politiques publiques en matière d’habitat, de développement économique, de transports et déplacements et d’environnement. Le partage et l’adhésion à l’esprit du SCOT de la part des élus du territoire (quelque 1 700 élus représentant 116 communes) et des acteurs locaux revêtent alors une importance particulière. C’est pourquoi le PADD a été entamé dans la réflexion et la concertation depuis 2008 (sessions d’information et ateliers de travail thématiques à destination des élus courant juillet et septembre 2008, présentation aux personnes publiques associées le 12 décembre 2008 après plusieurs réunions d’expertise technique) et qu’il fait l’objet aujourd’hui même d’un débat en séance du Comité syndical.

 

Rappelons que le PADD repose sur le scénario de développement durable choisi par le comité syndical à l’automne 2008 qui prévoit d’accueillir 25 000 habitants supplémentaires à l’horizon 2020 et de mieux structurer le territoire en confortant le pôle métropolitain (Dijon et son agglomération) et en développant un réseau de pôles structurants. La vision ainsi partagée par les élus donne encore plus de force aux trois grandes valeurs ou objectifs qui en constituent le fondement :

 

• Préserver les ressources naturelles et valoriser l’armature paysagère

• Articuler déplacements et urbanisation afin de favoriser les transports publics

• Renouveler l’attractivité du territoire, notamment par une politique de logement ambitieuse.

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu