Avertir le modérateur

20/04/2009

HYERES : Souffle nouveau sur le 49er Français

Chassé croisé prometteur

L'an dernier, à la SOF, les deux équipages phares du 49er français étaient en pleine période de sélection. Manu Dyen et Yann Rocherieux d'une part, Morgan Lagravière et Stéphane Christidis d'autre part, concourraient en vue des JO. C'est finalement les deux premiers qui acquièrent le privilège de défendre nos couleurs à Qin Dao avec à la clef une Xème place. Un an après, les quatre sont toujours là, embarqués pour une nouvelle olympiade avec Londres en ligne de mire. Rien n'aurait changé ? Au contraire tout a changé.

Yann Rocherieux raconte : « Après les JO nous avons tiré un double constat avec Manu : d'une part nous n'arrivions plus à nous enrichir mutuellement et à progresser au-delà des 10/15 meilleurs mondiaux, d'autre part nous voulions poursuivre l'aventure olympique ». Guillaume Chiellino, l'un des 5 coachs manager de l'équipe de France et qui entraîne plus spécifiquement les 49er avec Nicolas Huguet, poursuit : «Dès lors, Manu et Stéphane qui se connaissaient depuis très longtemps, se respectaient et s'appréciaient, ont manifesté leur volonté de s'associer. Morgan et Yann se retrouvaient seuls. Des formules ont été tentées mais c'est finalement leur association qui a paru la plus riche de promesse ». Ce type de chassé-croisé, rare dans la voile, a-t-il laissé des traces ? « Au début nous avons été un peu dans l'interrogation mais finalement cela s'est vite mis en place car on se connait tous très bien - commente Manu Dyen - et il y a une bonne synergie dans le groupe. Avec Stéphane on s'affronte depuis qu'on a 15 ans, un coup c'est lui qui se sélectionne, un coup c'est moi. Nous avions voulu déjà nous associer mais on s'était toujours raté ! ». Tous espèrent en tous les cas beaucoup de ces changements. Un nouvel élan en tous les cas nécessaire que Yann Rocherieux analyse avec lucidité : « Nous sommes pratiquement le même groupe depuis 8 ans à part Morgan qui est arrivé un peu plus tardivement et on doit constater que notre progression n'a pas été suffisante. Les gens qui nous font confiance attendent à juste titre plus de nous. Chacun va peut-être mieux se compléter avec l'autre car, si je prends notre équipage, Morgan est plus impulsif et expressif que Manu ce qui transforme mes habitudes de communication à bord. On se donne la saison pour bien s'adapter mais déjà le Mondial cet été sera un test important ». Guillaume Chiellino voit lui « une petite période d'adaptation qui devrait entraîner les résultats à la baisse » mais estime ce chassé croisé bénéfique : « chacun des équipages va notamment pouvoir bénéficier de l'expérience et des informations tirées de leur ancienne association ». On peut donc parler de souffle nouveau pour le 49er français, d'autant que deux équipages espoirs frappent aussi à la porte : Axel Silvy/Ulysse Hoffman et Julien D'Ortoli/Noé Delpech. « Il y a eu un travail conséquent avec eux sur la dernière année et ils bénéficient désormais d'un meilleur encadrement. Comme ils ont le potentiel, les résultats suivent. Cela donne quatre équipages entre qui l'émulation peut jouer à plein ! »

A Hyères (Var), Gilles Carvoyeur




Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu