Avertir le modérateur

27/05/2009

NICE : Le 5 juin pour le dernier lâcher de GYPAETES barbus


Dans le cadre de la Journée Mondiale de l'Environnement, le 5 juin prochain, le dernier lâcher de gypaètes barbus aura lieu sur la commune de Roubion. Un événement d'importance puisqu'il clôture avec succès le programme de réintroduction de ces oiseaux dans les Alpes du Sud, entamé en 1993 dans le Parc national du Mercantour et en alternance avec le Parco Naturale Alpi Marittime.




Ce lâcher, historique, puisqu'il s'agit du dernier pour les Alpes françaises, se fera en présence de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco et de Chantal Jouanno, secrétaire d'Etat chargée de l'Ecologie, accompagnés de la direction des deux parcs.




La Famille Princière de Monaco a soutenu le Parc national du Mercantour lors de sa création en 1979 et durant ses 25 premières années d'existence. La Fondation Prince Albert II de Monaco, de son côté, s'est engagée dès sa création dans ce programme, dans le cadre de ses activités dédiées à la préservation de la diversité biologique. Cette collaboration consiste en l'acquisition de deux poussins par an durant trois ans (2007 - 2008 - 2009), leur lâcher ainsi que leur suivi par balises Argos et GPS (www.mercantour.eu/gypaete). Le lâcher de gypaètes de 2007 était symbolique puisqu'il s'agissait de la toute première réalisation concrète de cette jeune fondation.

Le Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de l'Aménagement du Territoire s'engage de son côté fortement aux côtés des Parcs nationaux de France et dans la lutte contre l'érosion de la biodiversité. La présence de Chantal Jouanno dans un parc national à l'occasion de la Journée Mondiale de l'Environnement est une réaffirmation de leur rôle prééminent dans la protection de la biodiversité de notre pays. Cette présence sera aussi vécue comme une reconnaissance de la réussite de ce programme international de réintroduction du Gypaète par toutes les personnes qui s'y sont impliqués depuis 1993 dans le Mercantour : il est en effet bon de rappeler que la première naissance en milieu naturel d'un poussin de Gypaète dans les Alpes du sud a eu lieu en 2008, et ce pour la première fois depuis plus d'un siècle !

Enfin, le Parc national du Mercantour et le Parco Naturale delle Alpi Marittime se sont récemment lancés dans une exploration unique en Europe : un inventaire exhaustif du vivant vient de commencer sur leur territoire, soit environ 2500km², probablement le plus ambitieux à l'échelle de la planète. Il s'agira de recenser l'ensemble des espèces vivantes, des plus grosses aux plus petites, les premières devant leur existence aux secondes. La réintroduction d'une espèce aussi emblématique que le Gypaète barbu est l'occasion de rappeler que notre connaissance du vivant, et notamment des espèces les moins « nobles », reste encore à parfaire. C'est précisément l'objectif de cet inventaire qui permettra également de mesurer si la biodiversité disparaît dans le Mercantour, et si oui à quelle vitesse (www.mercantour.eu).

Nous vous attendons nombreux pour cet événement

Point de rendez vous :
le 5 juin, 10h30 au Parking du hameau de Vignols (commune de Roubion)





Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu