Avertir le modérateur

25/06/2009

YONNE : Pour Kamel et Jessica, la reprise de la Société Moutardier est un nouveau départ professionnel d ans l'Yonne.

Suite à leur licenciement et démission, Kamel Rahmani, 34 ans, et Jessica Pacheco, 27 ans, ont pris la décision de retrouver l'Yonne, la région où la jeune femme avait suivi ses études. Ainsi, le couple va réaliser son projet professionnel : la reprise du fond de commerce de la société Moutardier, située à Sépeaux, dans le Nord de l’Yonne.

Cette société, à l'enseigne Renault et Renault Trucks, existe depuis 1978. Elle a pour principale activité le dépannage de tous véhicules sur l'autoroute et les autres voies de circulation 24/24h, grâce à deux dépanneuses.
« Lorsque j’habitais dans l'Yonne, j’ai obtenu les diplômes de BEP de comptabilité à Migennes et mon Bac Pro, section Commerce, à Sens. Un atout pour la maîtrise de ses fonctions au sein de la future entreprise » précise la jeune femme. Lors de son cursus scolaire, Jessica a effectué des stages dans la grande distribution à Sens, notamment à Carrefour puis elle a poursuivi son parcours professionnel en région parisienne.
De son côté, Kamel Rahmani a travaillé, durant neuf ans, au sein d'une filiale d'un groupe industriel « La Corbeille Bleue » spécialisée dans le recyclage, à La Courneuve (93). La société est une Filiale du Groupe PAPREC.

L’Yonne, terre d’accueil et d’opportunités économiques
Pour Kamel, son compagnon et associé, l’Yonne est un territoire attractif en matière économique. « C’est aussi l’occasion de mettre en valeur, à titre personnel, de nombreuses compétences, acquises ces dix dernières années au sein de la même entreprise. Celle-là même qui m’a licencié », estime t-il.
Ayant l'ambition d'évoluer dans l'entreprise, il a gravi tous les échelons passant de manutentionnaire à agent de maîtrise, puis au poste de responsable de la maintenance où il supervisait toute une série de taches, comme l’entretien, la réparation et la détection de pannes des véhicules VL, PL, des chariots élévateurs, des engins de chantiers. Ce qui démontre une vraie force de caractère et de solides compétences.
« Mon rôle consistait également en la gestion des plannings des véhicules devant passer aux mines, l’installation de ligne de tri et l’entretien et la réparation de rideau métallique » détaille l’ancien salarié.
Depuis son licenciement, il était conscient de la richesse de son parcours professionnel. « Avec autant de compétences, j’avais envie de créer ma propre PME, un projet que je voulais mener avec ma compagne » explique le nouveau chef d’entreprise, satisfait de s'installer dans l'Yonne.

Une cogérante rôdée à la gestion commerciale

La société Moutardier qu’il reprend en association avec Jessica offre les services d'activité de garage et en particulier, la mécanique générale, le dépannage, la réparation de tous véhicules automobiles, machines agricoles, tracteurs, camions et poids lourds en tout genre. Des compétences que Kamel maîtrise parfaitement.
La petite PME dispose d’un atelier de 1000 m2 avec un hall d'accueil de 40m2, un bureau de 40 m2, un magasin pour le stockage des pièces détachées ainsi qu’un atelier pour la fabrication, l'usinage des pièces de camion.
Un cadre de travail approprié qui permettra de pratiquer également le négoce, en neuf ou occasion, de tous véhicules automobiles, camions, tracteurs et machines agricoles, ainsi que la vente de pièces détachées, de produits pétroliers, d'huile, de gaz butane et propane. « L’entreprise effectuera toutes les activités se rapportant à la petite carrosserie et la peinture. Elle distribue également du carburant sous l'enseigne ELAN 24/24h, avec une boutique, et une aire de lavage pour les véhicules » détaille Jessica.

En outre, la jeune patronne possède une expérience d’assistante de gestion, ayant travaillé, entre 2003 à 2008, en tant qu'assistante commerciale.
« J’avais la charge de la gestion d'une équipe de 3 commerciaux, de l’accueil physique et téléphonique, des prises de RDV,  de la gestion des agendas, du suivi d'opération commerciale (mailing, salon, soirée) et de la gestion des contrats de prestations » ajoute l’assistante. Bref, des tâches qui lui seront, évidemment utiles dans le cadre de ses nouvelles responsabilités de chef d’entreprise.
Grâce a un capital de 50 000 Euros, Kamel et Jessica ont pu reprendre le fond de commerce de la société Moutardier. « Il y avait exactement l'activité que nous recherchions afin d'exploiter, au mieux, nos connaissances à tous les deux » précise la jeune femme.
Leur projet d’entreprise, qui inclut la reprise des trois salariés en place, le mécanicien, la secrétaire comptable et la pompiste, supposait un investissement de 290 000 Euro s. Le couple disposait d’un apport de 50 000 Euros. « Yonne Active Création nous a prêté 15 000 Euros, la prime ACCRE nous a apporté 10 000 Euros et la Banque Populaire 265 000 Euros. La reprise effective est programmée le 1er juin 2009 » concluent-ils, d’une seule voix, enthousiastes, face à la nouvelle vie d’entrepreneur qui les attend.

Gilles CARVOYEUR

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu