Avertir le modérateur

06/07/2009

YONNE : Professeur de piano, pompier volontaire et... éleveuse de chèvres à Saint-Cyr-les-Colons !

L'incroyable parcours d'Isabelle Van Brussel-Belot.

Professeur de piano depuis le milieu des années 80 dans différentes écoles de l'Yonne, pompier volontaire à Ligny-le-Châtel de 1994 à 2002 et désormais... éléveuse de chèvres ! Décidément, Isabelle Van Brussel-Belot, 44 ans, mariée, deux enfants, a une carte de visite très originale.

En se lançant dans l'élevage de chèvres, en conservant son actuel emploi de professeur de musique, la jeune créatrice restreint les risques financiers. Propriétaire de la ferme et des bâtiments d'élevage, elle limite également son apport personnel. Et chose, sans doute la plus importante, son projet a rencontré l'adhésion de toute sa famille.

Pourtant, elle ne renie en rien son premier métier de professeur, qu'elle exerce depuis bientôt vingt ans, ayant débuté à l'école de musique de Cravant (1985 à 1990).

Pourquoi créer un élevage de chèvres à Saint-Cyr-les-Colons : "Parce que c’est le village de ma famille, le souvenir des vacances à la ferme", dit simplement Isabelle. "Et à cette époque, ajoute la jeune éleveuse, c’était encore les animaux qui rythmaient la vie du village. Après quelques années consacrées à l’enseignement du piano, je me suis rapprochée de mes origines terriennes pour faire revivre ce passé paysan qui me tenait tant à cœur. En somme, en créant cette activité, c'est un rêve de gosse qui va enfin prendre toute sa dimension" conclut-elle dans un grand sourire. Et pour continuer dans la même veine c'est le Près-Coulons (qui est l'ancienne appellation du village) qui sera tout naturellement le nom de sa chèvrerie.

Professeur dans les écoles de musique de l'Yonne

Qu'il est donc loin le temps quand elle fréquentait les bancs du Conservatoire National de la Musique de Dijon. C'était au début des années 80. Isabelle était loin de se douter que vingt cinq ans plus tard, elle serait... éleveuse de chèvres ! En 1980, sa passion reste la musique. Elle s'inscrit à l’école normale supérieure de musique Alfred Cortot de Paris où elle obtient, en 1984, son diplôme d’histoire de la musique et l'année suivante, le diplôme d’enseignement de piano. Deux parchemins qui lui ouvrent les portes des écoles de musique de l'Yonne, recrutée à Saint-Florentin (1990 à 2005), Ligny le Châtel (1995 à 1998) et Chablis (depuis 1993).

Mais Isabelle aime surprendre. En 1994, la voilà pompier volontaire après avoir obtenu le brevet national de moniteur de premiers secours. Ainsi, de 1994 à 2002, elle va décrocher toutes les qualifications obligatoires pour exercer ce volontariat contraignant au service de la population, engagement assez rare chez les femmes, surtout à la campagne (permis poids lourd en 1994, certificat de formation aux activités de premiers secours en équipe en 1995, certificat de formation aux activités de premiers secours routier en 1995, évolution en milieu hostile en 1996, certificat d’aptitude aux fonctions de Caporal en 1996, forrmation aux risques du gaz en 1997, conduite des véhicules hors chemins en 1998, unité de valeur formateur (F.O.R. 1) en 1998). Et, en 2000, elle est nommée au grade de sergent.

Cet engagement au service des autres est-il de nature à la satisfaire. Pas vraiment ! D'où son idée de créer sa propre entreprise : un élevage de chèvres sur une propriété familiale.

Un projet qui mise sur l'extrême qualité des produits

Son projet repose sur la fabrication, le conditionnement et la distribution de produits laitiers élaborés à partir du lait de chèvre. Quels produits vendra t-elle ? "Des fromages de chèvre fermier, des fromages de chèvre affinés au Chablis (une délicieuse spécialité maison, signée Isabelle)". A quel besoin répondront ses produits ? " Le goût du « vrai » en rapport avec la nature, des produits fabriqués sans intermédiaire et vendus directement du producteur au consommateur. Actuellement, nous sommes dans une tendance vers une alimentation plus saine, en quelque sorte nous vivons un salutaire retour aux sources." plaide le professeur- éleveur. Par quels circuits sera écoulé sa production ? " Principalement par la vente à la ferme, la vente dans les villages avoisinants, ou sur les marchés chablisiens et ceux des alentours". En fait, elle vise principlement le marché local, et le marché régional (bourguignon), dans un rayon de 80 Km autour de son élevage. Ses clients seront des particuliers et les touristes toujours à la recherche de produits de qualité sur leurs lieux de villégiature, notamment les touristes étrangers. Car ses produits ne manqueront pas d'atouts, n'hésitant pas à monter en gamme ce qui est parfaitement logique en tant que musicienne ! " Tout d'abord, la personnalité du produit à la qualité irréprochable. Leur originalité (élaboration d’un fromage affiné au Chablis vendu dans une feuille de vigne). Bref, ce sont avant tout des produits de terroir " assure Isabelle. Elle sait qu'il existe une forte demande dans la région pour de tels produits, ce qui l'a incité à monter son élevage, d'autant qu'à ses yeux, il existe peu de concurrence.

Très motivée par ce défi qu'elle se lance à elle-même, elle sait qu'elle évolue dans un contexte favorable " En tant que propriétaire des pâtures et des bâtiments, en fait une ancienne ferme, je disposais, sur place, de terrains disponibles pour la construction de la chèvrerie. Je pense agrandir mon cheptel d'ici trois ans, ayant la possiblité d'accroître la surface des bâtiments existants. Et si mon affaire tourne bien, d'ici là, j'envisage même la création d'autres emplois ".

 
Gilles Carvoyeur

Pour plus d'informations : http://yonneactivecreation.fr/


Fiche technique :

Isabelle VAN BRUSSEL-BELOT
18 rue des Cannes
89800 Saint Cyr Les Colons
Tél. : 06.08.75.35.72
Mail. : gilvanbrussel@aol.com


Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu