Avertir le modérateur

13/07/2009

AUXERRE : Francis Moreau, Directeur de Yonne Active Création : Bilan 2008 positif et fort début d'activité 2009

L’Assemblée Générale de l’association Yonne Active Création a confirmé sa place de leader en termes d’aide à la création et la reprise des entreprises de l'Yonne. Interlocutrice privilégiée avec plus de 278 interventions en 2008, Yonne Active Création a permis de lever 6,4 millions d’euros de prêts bancaires avec une pérennité de 80 % à trois ans, des entreprises aidées. Ainsi en 2008, 316 emplois dont 146 ont été créés et 170 maintenus pour 163 entreprises qui ont bénéficié du soutien de Yonne Active Création. Outre la consolidation des résultats des années antérieures, l’intervention phare de Yonne Active  Création reste « le prêt d’honneur » avec près d’un million d’euros distribués. La structure compte 19 partenaires financeurs qui facilitent la consolidation des actions de l’équipe des cinq salariés de l’association et notamment grâce au financement du Conseil Général de l’Yonne, à hauteur de 212 000 euros en 2008 et qui se montera  à 312 000 euros en 2009. En outre,  dix entreprises, rencontrant une problématique conjoncturelle de trésorerie, ont d’ores et déjà été soutenues depuis le début de l’année par « le prêt d’honneur de transition », une nouvelle intervention. La mesure est mise en place dès que l'entreprise qui la sollicite justifie d'un audit favorable de commissaires aux comptes et d'experts comptables. Elle sera conservée et développée tout au long de 2009, pour répondre aux difficultés passagères d'entreprises ou de PME. Enfin, une présentation de l’activité au 31 mai 2009 a permis d’afficher des objectifs  déjà atteints à plus de 67 % concernant les interventions et 80 % en faveur de l’emploi sur les cinq premiers mois de l’année. En 2009, l'action de Yonne Active Création devrait dépasser la création ou le maintien de 400 emplois sur le département de l'Yonne.

AUXERRE : François Boucher, Président de Yonne Active Création : " Notre intervention phare reste le P rêt d'Honneur avec presque 1 millions d'euros distribués"

Le « prêt d’honneur de transition » nouvellement mis en place est là pour conforter cette pérennité des entreprises. " Ce dispositif innovant et unique en France s’adresse aux entreprises qui rencontrent une problématique de trésorerie conjoncturelle. Expérimental et testé depuis fin 2007, un audit de l’opération présenté le 10 février 2009 au siège de la Caisse des Dépôts et Consignations a justifié l’intérêt de conserver et développer la nouvelle intervention. C’est ainsi que 10 entreprises ont été soutenue via un prêt de Transition depuis le début de l’année " révèle François Boucher.

Par ailleurs, l’avance remboursable EDEN a été remplacée au 1er janvier 2009 par le dispositif NACRE. Ce dispositif mis en place par l’Etat et divisé en 3 phases : la première phase concerne l’accompagnement avant la création d’entreprise, la seconde phase l’attribution d’un prêt d’honneur qui peut s’élever au maximum à 10 000 € et la dernière phase concerne le suivi de l’entreprise après sa création. Pour le département de l’Yonne 81 dossiers à traiter par phase ont été réparti entre les acteurs de la création/ reprise. Ainsi, Yonne Active Création a obtenu 28 dossiers en phase 1 (accompagnement), 71 dossiers en phase 2 (financement) et 28 dossiers également pour l’accompagnement post création.

" Au total, 278 interventions de Yonne Active Création ont été mises en place. Cela signifie simplement que la structure optimise les interventions sur les dossiers, en proposant la ou les plus pertinentes parmi le Prêt d’honneur, le Prêt à la Création d’Entreprise, l’avance remboursable EDEN, les garanties France Active ou FGIF " se félicite François Boucher, le Président de Yonne Active Création.

Toutes ces interventions ont permis de lever 6,4 millions d’ €uros de prêts bancaires.

Mais la plus grande satisfaction est de voir que le dispositif mis en place fonctionne bien avec 80 % de pérennité à 3 ans des entreprises créées. " Cela constitue un record. Je rappelle simplement que tous les bénéficiaires d’un prêt d’honneur peuvent être suivis par les techniciens des chambres consulaires suivant leurs métiers et que le coût de ce suivi est financé par le Conseil Régional " précise, en conclusion, François Boucher.

AVALLON : Destination voyage pour JLL TRAVEL

En créant à Avallon (Yonne) une société de commercialisation de voyages de groupes, Jean-Louis Lopez, né à Villablino (Espagne), vise une clientèle d'agences de voyages "groupistes" et d'auto caristes. Pour l'ex cadre du monde du tourisme,âgé de 52 ans, il s'agit de la conduite d'un projet dans un secteur d'activité qui est le sien depuis toujours : celui du monde des Agences de Voyages et des Tour Opérateurs. Une nouvelle entreprise qui a pu voir le jour grâce au concours financier de Yonne Active Création, une structure du Conseiol général de l'Yonne présidée par François Boucher, conseiller général de Migennes.



Après trente années passées au service de trois entreprises de stature importante, Jean-Louis Lopez souhaitait s'impliquer dans une expérience personnelle. « Ayant été cadre de direction pendant 16 ans, j'ai maintes fois regretté de ne pas jouir de la liberté d'appliquer totalement ma philosophie de travail. Il y a 10 ans que je caressais cette idée sans jamais oser franchir le pas. Les circonstances m'y ont poussé avec mon départ après une rupture conventionnelle ».

«A mon arrivée en 1999, le CA de la dernière entreprise où je travaillais était de 17 MF pour un résultat de -2 MF. Grâce à mon action les comptes sont revenus à l'équilibre en deux exercices et le CA est passé à 4,5 M€ puis à environ 6 M€ en 2005 avec des résultats positifs nets supérieurs à 200 K€. L'entreprise a ensuite stabilisé son CA et ses résultats, enregistrant notamment un pic de CA en 2006 à 8 M€ et résultat net supérieur à 370 K€ » rappelle Jean-Louis Lopez.



De ses 30 ans d'expérience dont 27 en tant que cadre et 16 de cadre de direction, Jean-Louis Lopez a retenu une solide expérience de la gestion et du suivi quotidien des comptes, s'étant occupé de la chaîne "production – commercialisation - SAV : fournisseurs-collaborateurs-clients". En effet, Directeur Opérationnel TRAVEL / DESTINATION EUROPE (PARIS), il était en charge de la définition des objectifs et mise en œuvre des moyens nécessaires pour les atteindre. Il s'occupait également de la supervision des services groupes et individuels avec la responsabilité du recrutement, de la formation et de la gestion opérationnelle du personnel ainsi que de l'élaboration complète des catalogues (textes, achats, calculs des prix, iconographie). C'est enfin lui qui avait la charge des contacts presse, de la détermination et de l'application des plans d’action commerciale.
«Aujourd'hui, je vais tenter de reproduire pour mon compte ce que j'ai contribué à développer durant toutes ces années pour mes employeurs» annonce, d'emblée, Jean Louis Lopez.


Groupistes et auto caristes, futurs clients


Ses futurs clients sont les professionnels qu'il connait depuis des années : c'est à dire les agences dites "groupistes" spécialisées dans le vente de voyages de groupes, les agences d'auto caristes vendant des voyages de groupe sur catalogue ou en direct, les agences traditionnelles qui vendent des groupes ponctuellement. Ces clients sont disséminés sur l'ensemble de la France mais sa clientèle principale est plus particulièrement présente en Ile de France, en Aquitaine et dans le quart Nord-est de la France. Le marché des voyages de groupes représente plusieurs milliers de dossiers chaque année. Pour atteindre l'objectif qu'il se fixe pour la première année, il lui suffira de réaliser la vente d'environ 50 groupes. Ses produits vont couvrir une large palette allant du produit d'entrée de gamme au plus haut de gamme. Au départ, la spécialisation portera sur les voyages en Europe Centrale, Orientale et Méditerranéenne.


Le marché se situe majoritairement sur une production de moyenne gamme sur laquelle sont présents tous les concurrents.
«N'oublions pas que notre clientèle est le distributeur et non le consommateur final. La connaissance du marché et de ses acteurs permet une adaptation personnalisée du traitement des demandes favorisé par la dimension humaine de notre petite entreprise. Notre structure légère nous permet de ne pas être trop gourmands en termes de marge afin de rester compétitifs » explique encore le patron de JLL TRAVEL.

Ses principaux concurrents ayant un avantage en terme d'engagements de stocks aériens à risque (vols charter - bloc sièges) et hôteliers, le but de JLL TRAVEL n'est pas de les concurrencer sur ce terrain où le combat serait perdu d'avance face aux structures de type industriel. En réalité, la nouvelle société veut être un partenaire souple et réceptif pour les agents de voyages, en évitant la production standard monolithique et en mettant l'accent sur la personnalisation.



Un excellent carnet d'adresses

Pour réussir cet ambitieux challenge, le créateur mise sur son important carnet d'adresses et sur ses contacts de bon niveau avec les fournisseurs, ses confrères et les clients potentiels. Il compte également sur sa bonne connaissance du maillage professionnel et de son expérience du "terrain" dans les aspects technique et commercial.

Pour mettre toutes les chances de son côté, il a déjà identifié un problème concret : le décalage d'une saison entre les premières commandes et les premiers départs. Les premiers mois d'activité seront donc des mois sans recette. « Ma motivation est triple : gérer un entreprise pour mon compte et non pour celui de tiers, appliquer mes principes d'éthique personnelle en termes de relations professionnelles où le respect des autres (clients - fournisseurs-collaborateurs) occupe une place primordiale, vivre et travailler au pays (j’ai habité la Bourgogne en travaillant à Paris pendant 10 ans)» annonce le néo patron.

Pour boucler son plan de financement, Jean-Louis Lopez a effectué un apport personnel de 15 000, 00 Euros, ses associés apportant, de leur côté, 8000, 00 Euros.

Le créateur a également emprunté une somme de 11 000, 00 Euros, grâce à la garantie apportée par Yonne Active Création. Il a touché 5 500, 00 Euros au titre du Prêt NACCRE et 5 500,00 Euros au titre du Prêt à la Création d'Entreprise (PCE).

«Je souhaite, qu'en 2020, mon entreprise soit stabilisée avec un effectif moyen de 5 salariés. Elle vivra tranquillement à l'ombre des géants du secteur en occupant avec professionnalisme et proximité les créneaux que ceux-là n'ont pas vocation à occuper. Sa structure sera encore celle d'une SARL dont j'aurai la gérance en préparant depuis quelques années ma succession qui se profilera alors » conclut, confiant en l'avenir, Jean-Louis Lopez.

Gilles Carvoyeur

Pour plus d'informations : http://yonneactivecreation.fr/



 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu