Avertir le modérateur

15/09/2009

AUXERRE : En reprenant Braizat Etiquettes, Marie Aubin s'offre un nouveau défi économique

Comment passe t-on d'Idéal Productions, une agence de communication interactive installée à Sens (spécialisée dans la vidéo, le multimédia, l'internet et la communication en ligne), où Marie Aubin, 49 ans, occupait le poste de directrice associée en charge du développement, à la reprise de Braizat Etiquettes, une PME qui fabrique des étiquettes adhésives en bobines, en petites et moyennes séries, pour la filière cosmétique, le luxe, l'industrie, la distribution, le cinéma, la viticulture, le prêt-à-porter ? Braizat Etiquettes, société familiale en nom propre, a été créée en 1976. Suite au départ en retraite de son fondateur, une opportunité s'offrait à Marie Aubin pour reprendre la PME. Démarrage prévu : le 1er novembre 2009.

La PME est, assurément, une belle endormie que Marie Aubin va s'attacher à réveiller. Car la petite entreprise compte parmi ses clients des grandes marques (L’Oréal, Buenavista,  Hutchinson, Sergent Major, etc.) comme des petits producteurs bio ou des collectivités qui apprécient le service, la réactivité, la qualité (technique et humaine) et les échanges, toujours agréables, avec l’entreprise. Son coeur de métier est l’impression personnalisée d’étiquettes adhésives en rouleaux (offset, typo, sérigraphie...), en papier ou plastique. Ses domaines d’activité stratégiques (les 3 principaux) sont : l'étiquette d’identification, le sticker ou autocollant de promotion, et l'étiquette d’information. Bref, il existe de belles perspectives économiques.

Cible B to B et niches

De nombreux domaines sont donc concernés, de l’industrie aux viticulteurs, de la grande distribution au détaillant. Pour Marie Aubin : « Le potentiel de développement est basé sur la clientèle actuelle et notamment sur des besoins qui ne sont pas satisfaits : création graphique d’étiquettes, de supports de promotions imprimés, petite logistique, pose  d’étiquettes par exemple. D’autre part, des prestations complémentaires pourraient être proposées : conseil en communication et marketing, objets publicitaires, produits étiquette à développer : étiquettes « vertes », autocollants promotionnels etc. ». Bref, les marchés à conquérir sont vastes : collectivités locales, institutionnels, laboratoires pharmaceutiques, distributeurs, agroalimentaire…

Dans le monde de l’étiquette, comme partout, la tendance est au regroupement d'entreprises. Néanmoins, le fondateur, au moment de prendre sa retraite, a préféré assurer la pérennité de l'atelier d'impression qu'il a créé en 1976 avec sa femme. De son côté, après 15 ans dans le milieu artistique et une douzaine d'années dans la communication, Marie Aubin a trouvé l'entreprise Braizat idéale pour une reprise : sa taille, qui permet la polyvalence et des perspectives de développement, le produit attractif (l'étiquette, c'est beau, c’est varié, coloré, créatif… et c’est le premier pas du marketing), une situation financière saine, une clientèle fidèle.

« Economiquement parlant, le marché est en progression, tous les secteurs ayant besoin d'étiquettes ! »constate la jeune repreneuse. Et surtout, sa rencontre avec M. et Mme Braizat, s'est soldée par un accord parfait, une grande complicité et un accompagnement de plusieurs mois, ce qui est rassurant pour tous, cédants et repreneur. « J'apprécie la culture de Braizat Etiquettes, le service, leur réactivité, le goût du travail bien fait, la personnalité des créateurs. J'ai vite compris que les clients comptent sur eux et ça me plaît de continuer sur cette voie » ajoute l'ancienne Directrice du Développement d'Idéal Productions. Grâce à l'excellente ambiance qui règne entre Marie et le couple Braizat, tout est en place pour une reprise en douceur : les clients actuels fournissent un CA constant, le marché à prospecter est là aussi, le matériel est en place, entretenu, en production, le personnel est recruté conjointement entre le cédant qui en assure la formation et la repreneuse. tout l’historique et l’activité courante reste en place (bureaux, ordinateurs, fichiers, modèles d’étiquettes, découpes, films, clichés…).

La production repartira sans interruption puisque la nouvelle société reprend dans les mêmes locaux. Les machines restent en place avec le personnel de production prêt à être recruté par la nouvelle structure. En outre, M. et Mme Braizat restent le temps nécessaire pour le passage de relais, un temps de reprise fixé à 2 ans. Ce challenge n'effraie nullement Marie Aubin qui dans le passé à déjà su relever de sacrés défis économiques.

« Quand j’ai intégré Idéal Productions en 1999 pour développer l’activité web, la situation financière de la société était assez catastrophique ! Avec notre équipe très motivée de 3 personnes, nous avons redressé cette petite boîte de production et elle est devenue une agence de communication. Quand je suis partie en décembre 2008, l’entreprise avait multiplié par 4 son CA en 8 ans, et comptait un effectif de 12 personnes ! » Effectivement, une jolie performance ! « Depuis début 2009, je cherchais une TPE saine financièrement, avec encore un potentiel à développer, sur un marché de niche en développement, qui ne nécessite pas d’expertise technique du dirigeant : une cession "en douceur" : recrutement et formation d’une équipe de production en accord cédant/repreneur, un accompagnement conséquent et adapté par les cédants »

Pour la reprise, Marie a créé une SARL au capital de 10 KE qui reprend le fonds de commerce, l’activité et l'appellation commerciale Braizat Etiquettes (13 rue Gustave Eiffel à Villeneuve la Guyard). Côté développement, la néo repreneuse a commencé à explorer la voie de la prospection en ligne. Un travail qui donne des fruits. Le nouveau site www.braizat-etiquettes.fr est bien visible sur Google et apporte plusieurs contacts par semaine. Des salons (industrie, cosmétique, distribution et communication) en fin d’année et la création de nouveaux services (infographie, étiquetage etc.) permettront un développement en douceur qui installera l’équipe nouvellement étoffée. « Je souhaite prendre mon temps pour grandir, et surtout que les gens de mon équipe se sentent bien, effectuent du bon travail avec plaisir et soient fiers de travailler pour leur entreprise »

Dans cette aventure, elle a reçu le soutien de la CCI de l’Yonne qui a trouvé l’entreprise à reprendre, et de Yonne Active Création qui lui a apporté son aide financière et son expertise. Elle a aussi bénéficié du soutien de sa famille et de ses amis, un soutien sans faille. En ces périodes difficiles, il est toujours appréciable d'être soutenu par ses proches.

GILLES CARVOYEUR

Commentaires

Bonsoir,
J'ai eu le bonheur de rencontrer Marie AUBIN en 2007 lors d'un stegge à l'ESCP et j'ai tout de suite été conquise par sa personnalité : Communication en Douceur mais Force de caractère.
Je ne suis donc pas étonnée du bon cheminement de son projet de reprise. Je lui dis un grand BRAVO et lui souhaite toute la réussite qu'elle mérite càd... ENORMISSIME !!!
Marlène

Écrit par : Marlène MARTINVALET | 15/09/2009

Voilà un beau challenge que tu vas remporter, j'en suis sûre !!!
Je te souhaite tout le succès que tu mérites.
J'espère qu'on pourra en discuter de vive voix bientôt !
Peut-être même que je ferai les paies de Breizat ;-)
Valérie

Écrit par : Valérie DUROCHER | 16/09/2009

Avec Marie, ca ne peut etre qu unsucces !!!
A ta disposition

Écrit par : carpentier | 16/09/2009

Génial, bravo Marie!
A très bientôt

Écrit par : Laurence DERBECQ | 16/09/2009

marie ne peut que réussir ce challenge, avec un coeur énorme, une détermination sans faille et de réelles qualités humaines, marie que du bonheur et une belle réussite devant toi

Bisous

Écrit par : Les bellamy | 17/09/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu