Avertir le modérateur

25/06/2009

YONNE : Pour Kamel et Jessica, la reprise de la Société Moutardier est un nouveau départ professionnel d ans l'Yonne.

Suite à leur licenciement et démission, Kamel Rahmani, 34 ans, et Jessica Pacheco, 27 ans, ont pris la décision de retrouver l'Yonne, la région où la jeune femme avait suivi ses études. Ainsi, le couple va réaliser son projet professionnel : la reprise du fond de commerce de la société Moutardier, située à Sépeaux, dans le Nord de l’Yonne.

Cette société, à l'enseigne Renault et Renault Trucks, existe depuis 1978. Elle a pour principale activité le dépannage de tous véhicules sur l'autoroute et les autres voies de circulation 24/24h, grâce à deux dépanneuses.
« Lorsque j’habitais dans l'Yonne, j’ai obtenu les diplômes de BEP de comptabilité à Migennes et mon Bac Pro, section Commerce, à Sens. Un atout pour la maîtrise de ses fonctions au sein de la future entreprise » précise la jeune femme. Lors de son cursus scolaire, Jessica a effectué des stages dans la grande distribution à Sens, notamment à Carrefour puis elle a poursuivi son parcours professionnel en région parisienne.
De son côté, Kamel Rahmani a travaillé, durant neuf ans, au sein d'une filiale d'un groupe industriel « La Corbeille Bleue » spécialisée dans le recyclage, à La Courneuve (93). La société est une Filiale du Groupe PAPREC.

L’Yonne, terre d’accueil et d’opportunités économiques
Pour Kamel, son compagnon et associé, l’Yonne est un territoire attractif en matière économique. « C’est aussi l’occasion de mettre en valeur, à titre personnel, de nombreuses compétences, acquises ces dix dernières années au sein de la même entreprise. Celle-là même qui m’a licencié », estime t-il.
Ayant l'ambition d'évoluer dans l'entreprise, il a gravi tous les échelons passant de manutentionnaire à agent de maîtrise, puis au poste de responsable de la maintenance où il supervisait toute une série de taches, comme l’entretien, la réparation et la détection de pannes des véhicules VL, PL, des chariots élévateurs, des engins de chantiers. Ce qui démontre une vraie force de caractère et de solides compétences.
« Mon rôle consistait également en la gestion des plannings des véhicules devant passer aux mines, l’installation de ligne de tri et l’entretien et la réparation de rideau métallique » détaille l’ancien salarié.
Depuis son licenciement, il était conscient de la richesse de son parcours professionnel. « Avec autant de compétences, j’avais envie de créer ma propre PME, un projet que je voulais mener avec ma compagne » explique le nouveau chef d’entreprise, satisfait de s'installer dans l'Yonne.

Une cogérante rôdée à la gestion commerciale

La société Moutardier qu’il reprend en association avec Jessica offre les services d'activité de garage et en particulier, la mécanique générale, le dépannage, la réparation de tous véhicules automobiles, machines agricoles, tracteurs, camions et poids lourds en tout genre. Des compétences que Kamel maîtrise parfaitement.
La petite PME dispose d’un atelier de 1000 m2 avec un hall d'accueil de 40m2, un bureau de 40 m2, un magasin pour le stockage des pièces détachées ainsi qu’un atelier pour la fabrication, l'usinage des pièces de camion.
Un cadre de travail approprié qui permettra de pratiquer également le négoce, en neuf ou occasion, de tous véhicules automobiles, camions, tracteurs et machines agricoles, ainsi que la vente de pièces détachées, de produits pétroliers, d'huile, de gaz butane et propane. « L’entreprise effectuera toutes les activités se rapportant à la petite carrosserie et la peinture. Elle distribue également du carburant sous l'enseigne ELAN 24/24h, avec une boutique, et une aire de lavage pour les véhicules » détaille Jessica.

En outre, la jeune patronne possède une expérience d’assistante de gestion, ayant travaillé, entre 2003 à 2008, en tant qu'assistante commerciale.
« J’avais la charge de la gestion d'une équipe de 3 commerciaux, de l’accueil physique et téléphonique, des prises de RDV,  de la gestion des agendas, du suivi d'opération commerciale (mailing, salon, soirée) et de la gestion des contrats de prestations » ajoute l’assistante. Bref, des tâches qui lui seront, évidemment utiles dans le cadre de ses nouvelles responsabilités de chef d’entreprise.
Grâce a un capital de 50 000 Euros, Kamel et Jessica ont pu reprendre le fond de commerce de la société Moutardier. « Il y avait exactement l'activité que nous recherchions afin d'exploiter, au mieux, nos connaissances à tous les deux » précise la jeune femme.
Leur projet d’entreprise, qui inclut la reprise des trois salariés en place, le mécanicien, la secrétaire comptable et la pompiste, supposait un investissement de 290 000 Euro s. Le couple disposait d’un apport de 50 000 Euros. « Yonne Active Création nous a prêté 15 000 Euros, la prime ACCRE nous a apporté 10 000 Euros et la Banque Populaire 265 000 Euros. La reprise effective est programmée le 1er juin 2009 » concluent-ils, d’une seule voix, enthousiastes, face à la nouvelle vie d’entrepreneur qui les attend.

Gilles CARVOYEUR

Yonne : A Gy l'Evêque, Benjamin Saligot crée une entreprise dédiée à la course automobile et aux agricul teurs !

Passionné de sport automobile depuis son enfance, Benjamin Saligot ne pouvait pas faire autrement que de créer, à 21 ans, une entreprise dédiée à la course automobile.

« Dès le départ, mon idée était de créer une entreprise spécialisée dans deux domaines : le travail des métaux, notamment l’usinage de pièces destinées au sport automobile, mais également aux viticulteurs, aux agriculteurs et à tous les particuliers » explique le jeune créateur qui vient de démarrer son activité, le 5 mai dernier à Gy l’Evêque, près d’Auxerre, en bordure la RN 151.


Autre idée de Benjamin Saligot : travailler la soudure, c'est-à-dire la fabrication de pièces mécano soudées ainsi que la réparation de matériel agricole et viticole.

« En outre, je souhaite compléter ce travail « à la maison » par du travail en free-lance, en me déplaçant sur toutes les courses automobiles et assurer l’entretien des véhicules des compétiteurs ».

Avant de concrétiser son projet, dès la sortie du collège en 2002, Benjamin a suivi des études en alternance entre le CIFA et le garage Devillaine et obtenu un CAP/BEP en mécanique automobile.

Une fois ce CAP/ BEP décroché, le jeune mécanicien souhaitait parfaire sa formation, toujours en alternance entre le CIFA et avec le même employeur jours, et obtenir un BAC PRO. En 2006, il a passé l’examen avec succès.


Une passion : le sport automobile.

« Je suis parti en formation, durant dix mois, à l’Auto Sport Academy du Mans », raconte le jeune homme. « Là, j’ai eu l’opportunité de faire un stage chez Pescarolo Sport. Au bout de deux mois, le chef d’atelier ma proposé de rester pour toute la saison d’endurance 2007 » Une proposition qui ne peut se refuser ! C’est chez Pescarolo Sport qu’il se perfectionne à l’usinage et la soudure, deux techniques qui lui seront utiles pour créer sa PME.

En 2007, à fin de la saison d’endurance, il est recruté par DAMS pour un contrat d’un an et demi. Avec elle, il participe à la Coupe du Monde de Sport Automobile. Fin 2008, il quitte DAMS et se lance dans le grand bain : concrétiser son projet d’entreprise d’usinage/soudure.

« C’est en travaillant dans ces deux grandes écuries françaises de sport automobile où je fabriquais des pièces de voitures de course ainsi que du matériel destiné à la compétition que l’idée de créer ma propre boîte m’est venue » se souvient le mécanicien. « C’est avec elles que j’ai tout appris du métier de tourneur, fraiseur et soudeur. Ce projet est né au fil de mon expérience. La fin de mon contrat a été l’élément déclencheur d’autant que mon projet était mûrement réfléchi ».

Sa sœur (elle-même à la tête depuis 2007 de « KPSI », une petite société), va le conseiller dans les démarches administratives, et lui faciliter le démarrage de son activité « BS Usinage » le 5 mai dernier.

Du temps où il travaillait en écurie, excellent élément, il était souvent félicité par ses employeurs pour la qualité de son travail et ses capacités d’adaptation. Des références qu’il a mis à profit pour se constituer un réseau dans le milieu de la compétition et des constructeurs de voitures de course, en réalité la base de son fichier clients.

Autres clients : les revendeurs de machines agricoles (ALABEURTHE, VANOMAT) et des entreprises d’usinage à commande numérique qui pourront lui sous-traiter de petites séries de pièces.

La répartition du marché


Peu de concurrents dans l’Yonne.

Une réelle opportunité ! Selon son étude marché «  la concurrence dans le domaine de l’usinage et de la soudure dans l’artisanat est quasiment nulle. Les quelques entreprises qui oeuvrent dans ce domaine ne visent pas la même clientèle que moi ». Lors de ses rencontres avec des agriculteurs et des revendeurs de machines agricoles, il a constaté qu’il existait une demande de la part du monde agricole et surtout viticole. Sa localisation est un autre atout : installé dans une région éloignée de toute concurrence, son petit atelier est planté au bord de la nationale 151 à Gy l’Evêque, près d’Auxerre (Yonne), un axe très fréquenté qui lui assure une bonne visibilité. Ainsi, l’entreprise ALABEURTHE, basée à Chablis, est très satisfaite de son installation dans le Sud Auxerrois car elle pourra lui sous traiter un certain nombre d’opérations trop éloignées de Chablis.

Gilles CARVOYEUR

15/06/2009

DIJON : GDF SUEZ à la rencontre des quartiers grâce à l'action ISIGAZ

Depuis septembre 2006, NSM Médiation, labellisée PIMMS (Point d'Information et Médiation Multi-Services), une association loi 1901 créée en 2000 à l'initiative d'EDF-GDF, La Poste et Lyonnaise des Eaux, vise à faciliter les démarches quotidiennes des populations des quartiers où elle est implantée, principalement à Dijon et dans le Grand Dijon. L'une des actions phare est l'action ISIGAZ, menée grâce au soutien de GDF SUEZ.


Les PIMMS de Dijon, ce sont 63 heures d'amplitude d'ouverture hebdomadaire, du lundi au samedi, une équipe de17 permanents, un lieu d'accueil « historique » à Fontaine d'Ouche, une seconde implantation depuis 2008 dans le quartier des Grésilles, des financeurs publics et privés.

En 2008, plus de 11 000 demandes

Les personnels du PIMMS informent sur les produits et services des opérateurs de service public (horaires des bus, qualité de l'eau, horaires d'ouverture des agences, des accueils, des structures publiques). Ils expliquent les modalités de facturation, comment utiliser un mandat postal, conseillent sur la gestion du budget familial, sur les factures d'énergie et orientent vers le bon interlocuteur (assistantes sociales, conseillers emplois).

En 2008, le PIMMS a enregistré plus de 11 000 demandes dans ses deux points d'accueil. Il s'agissait d'interventions très variées, allant de la simple information à la démarche plus lourde nécessitant plusieurs écrits ou appels téléphoniques. En plus de ces missions d'accueil sans rendez-vous, l'association a proposé des modules de sensibilisation sur l'environnement et la maîtrise des consommations d'électricité.

Ainsi le travail mené par Agnès, 48 ans, engagée par la structure en octobre 2008, après de nombreux emplois dans le secteur médico-social. Souhaitant travailler dans le milieu associatif, elle intègre le PIMMS où « mon rôle est de récréer du lien social, en étant une intermédiaire entre le public et les institutions. En tant que médiateur, nous aidons à la résolution des conflits liés à la vie quotidienne, notamment pour les questions de factures impayées (eau et énergies en particulier) ». En charge de l'accueil physique et téléphonique, elle est souvent confrontée aux difficultés quotidiennes de ses interlocuteurs. Un job qui lui plait infiniment.

ISIGAZ a permis de nouer des liens forts avec la population

L'action la plus emblématique soutenue par GDF SUEZ a consisté en des actions de sensibilisation (sécurité gaz, maîtrise des charges, développement durable, accompagnement des riverains lors de travaux de réseaux) « sur site ». « GDF SUEZ a apporté 45 000 ?, une somme non négligeable investie dans la sécurité, les milliers de tuyaux installés, une campagne de sensibilisation sur l'utilisation du gaz auprès des habitants de ces quartiers» précise Claude Mennella, Délégué Régional de GDF SUEZ en Bourgogne.



« ISIGAZ est une action qui nous a permis de nouer des liens forts avec la population du quartier des Grésilles, qui ont créé une attente importante vis-à-vis du PIMMS que nous souhaitions implanter » rappelle t-il. « Ce fut également l'opportunité de renforcer, par une action concrète et de grande envergure, les liens que nous entretenions avec les bailleurs sociaux de l'agglomération ».

Enfin, pour réaliser la mission ISIGAZ, le PIMMS a créé deux emplois permettant le traitement d'un premier volume de 3000 logements. « Il reste aujourd'hui une cible de près de 5000 logements sur les 7 quartiers « Politique de la Ville » du Grand Dijon (Dijon Fontaine d'Ouche et Grésilles, Chenôve Mail, Quétigny Centre, Longvic Bief du Moulin et Guynemer, Talant Belvédère) » fait, encore, remarquer Claude Mennella.

Tous les bailleurs disposant d'un parc dans les quartiers visés par l'opération ISIGAZ (OPAC, SCIC Habitat, ICF Sud-Est, ORVITIS, et bientôt Foyer Dijonnais) se sont impliqués en communiquant auprès de leurs locataires sur le partenariat existant entre le PIMMS et GDF SUEZ.

« Cette opération a permis d'identifier les logements où des travaux de mise aux normes s'avéraient nécessaires. Plus de 2500 logements traités avec des chiffres conformes à la moyenne nationale (82 % de taux de pénétration, un flexible sur 4 est changé gracieusement) » détaille encore M. Mennella.

La capacité des médiateurs à adapter leur discours et à se faire ouvrir les portes sans être intrusif est un facteur incontestable de la réussite de l'action. Certes, il leur faut surmonter l'inquiétude, voire parfois l'exaspération des locataires, confrontés à de multiples démarcheurs. « Une fois cet obstacle levé, une discussion très constructive s'engage avec le public. D'où l'importance du partenariat avec le bailleur et de la communication réalisée avant la venue des médiateurs du PIMMS » assure Cédric Dumanoir, le directeur du PIMMS.

Ainsi le travail sur le terrain mené par Laure, 42 ans, animatrice vie quotidienne. Passionnée par défi de l'insertion professionnelle, Laure s'est dirigée vers des postes de secrétariat puis a obtenu une qualification de formatrice en insertion.

« Avec mon travail, j'ai le sentiment de participer à la réduction de la fracture sociale » se plait à dire la jeune femme, bourguignonne d'adoption. « J'essaie de faire remonter les gens que je rencontre dans le train de la société », conclut celle qui adore aller à la rencontre du public.

« Au-delà, ce contact impromptu est souvent le moyen de mieux connaître le quotidien des ménages, et d'identifier d'autres attentes ou besoins. Ensuite, le médiateur pourra, éventuellement, faire prendre en compte le problème posé par le bailleur ou par d'autres partenaires susceptibles de venir en aide au client.

A travers ses différentes actions, le PIMMS de Dijon a réalisé au total près de 17000 contacts en 2008, contribuant ainsi à l'accompagnement des personnes dans leur quotidien », conclut, Cédric Dumanoir.

Gilles Carvoyeur





Le PIMMS Dijon - Fontaine d'Ouche est implanté au 39 avenue du Lac, au coeur du quartier, sur l'avenue transversale où sont par ailleurs implantés plusieurs commerces, créant une fréquentation dense facilitant la visite spontanée des clients de passage.
39 avenue du Lac - BP 25 - 21021 DIJON Cedex
T. 03.80.42.11.59 - F. 03.80.43.06.51
Dijon-fontainedouche@pimms.org


Le PIMMS Dijon - Grésilles est installé 10 rue François Bugnon, à proximité d'un ensemble de services publics (CPAM, Conseil Général, DDASS) qui accentue le travail en réseau, aux environs immédiats du nouveau cour de quartier réalisé dans le cadre de l'opération de rénovation urbaine.
10 rue François Bugnon - 21000 DIJON

T. 03.80.65.55.77 - F. 03.80.65.56.79
Dijon-gresilles@pimms.org




Le PIMMS sur Internet : www.nsm.asso.fr

Le réseau des PIMMS : www.pimms.org



 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu