Avertir le modérateur

18/09/2009

Migennes : Samedi 16 janvier 2010, Carrefour des Carrières au Féminin

C 'est la douzième édition, mais contrairement aux années précédentes, il n’aura pas lieu à Auxerrexpo à Auxerre (Yonne). En effet, afin d’accentuer le caractère départemental le Carrefour des Carrières au Féminin 2010, a lieu à la salle Jacques Brel à Migennes. Comme les années précédentes de 9 h à 12 h.

Les Carrefours des Carrières au Féminin s'adressent aux jeunes filles, essentiellement des élèves de quatrième et troisième des collèges et des élèves de lycées. Il y a également quelques élèves de niveau post-bac (classes préparatoires, BTS, DUT, Université, ...) et aussi des femmes en recherche d'emploi.

L'objectif est de leur permettre de réfléchir à d'autres possibilités d'orientation que les métiers traditionnellement féminins. Concrètement, il s'agit d'entretiens individuels entre les visiteuses et des intervenantes, des femmes qui exercent des carrières non-traditionnellement féminines. " Ainsi, les années précédentes, ces professions  étaient représentées au Carrefour des Carrières au Féminin d'Auxerre : technicienne météo, viticultrice, ingénieure, soudeuse, conductrice de train, fraiseuse sur machine à commande numérique, peintre en bâtiment, vétérinaire, gendarme, agent de la police scientifique, électrotechnicienne, technicienne de maintenance, conductrice de car, officier sapeur-pompier, conductrice de poids lourd, agricultrice, architecte, technicienne qualité, personnels de l'Armée de l'Air, de la Marine, de l'Armée de Terre, informaticienne, professeure de génie mécanique, webmaster, surveillante pénitentiaire, cariste, dessinatrice industrielle, etc. " détaille Gérard Bonneval, l'un de ces organisateurs de ces Forums pour l'Emploi.

En outre, chaque année des conseillères d'orientation du Centre d’Information et d’Orientation d’Auxerre sont également là pour répondre aux questions des élèves. Chaque Carrefour fait appel au témoignage d'environ 40 à 50 femmes et accueille en moyenne entre 500 et 1 000 visiteuses et visiteurs dont un tiers de parents.

Dans chaque département de Bourgogne, les Carrefours sont organisés par l'association FETE (Féminin Technique) avec le soutien de partenaires locaux. Ainsi, dans l'Yonne, le Carrefour reçoit le soutien de ,la Maison de l’Entreprise, de la Chambre des Métiers, du groupe « Filles et Technologies » (groupe d’enseignants du bassin d’Auxerre – Migennes - Tonnerre), et des Centres d’Information et d’Orientation.  

Par ailleurs, ces évènements sont soutenus par le Fonds Social Européen, la Délégation Régionale aux Droits des Femmes et à l'Égalité de Bourgogne et le Conseil Régional de Bourgogne et, pour celui de l’Yonne, par le Conseil Général de l’Yonne.

Autres adresses : 

- Pour l'ensemble des quatre Carrefours (des Carrefours se tiennent dans chaque département de Bourgogne),

Féminin Technique - 2, rue Mozart - 21000 Dijon - Tel : 03 80 43 28 34 - Fax : 03 80 45 29 73

Courriel : fetebourgogne@aol.com

Site Internet : www.feminin-technique.com

 

- Pour le Carrefour des Carrières au Féminin de l'Yonne,

Coordinatrice : Nelly Morien, professeure au collège Jean Bertin à Saint Georges sur Baulche

Nelly.Morien@wanadoo.fr  10, rue de Dublin  89000 Saint Georges sur Baulche  Téléphone : 06 70 29 81 07,

 

 

17/09/2009

SOPHIA ANTIPOLIS : Wipro empoche 5,2 Millions d'Euros... et ferme son site de Sophia Antipolis

Incroyable ! La SSII indienne Wipro a empoché 5,2 Millions d’Euros de subvention de l’état français et annonce la fermeture de son site de Sophia Antipolis, près d'Antibes (Alpes-Maritimes) trois jours après.

Filiale française de hautes technologies de Wipro, NewLogic est l'un des 3 premiers mondiaux de l’externalisation offshore des services informatiques. La société a réalisé un CA de 5 Milliards de dollars en 2008, avec 678 Millions de bénéfices.

A Sophia Antipolis (Alpes-Maritimes), près d'Antibes, les salariés de NewLogic sont tombés des nues ! Ils viennent de découvrir que leur entreprise avait bénéficié du dispositif du plan 2009 de relance de l’économie mis en place par le gouvernement français. En soit, c'était une bonne nouvelle qui assurait la perennité de leur outil de travail. En réalité, c'est le contraire qui se produit. Certes, la société a touché 5,2 Millions d’euros qui ont été versés sur les comptes de entre début mars et le 8 Juin 2009 au titre du crédit impôt recherche.

Mais stupeur ! Trois jours plus tard, la direction annonce la fermeture de son activité R&D française et le licenciement des 61 employés. " Les salariés considèrent cette manœuvre comme un véritable hold-up des fonds publics" indique l'un d'entre-eux. " C’est d’autant plus insupportable pour des salariés déjà passablement écœurés du désengagement de l’entreprise devant sa responsabilité de reclassement. En effet le CE bataille jour après jour pour obtenir un plan de sauvegarde de l’emploi et des reclassements dignes de ce nom au regard des moyens financiers colossaux du groupe. Ces mesures sont vitales pour les employés au vu de l’état actuel du marché de l’emploi déjà sinistré"  ajoute t-il.

Car, Wipro est une société en fort développement en France et en Europe avec de nombreux grands clients tels que SFR, Michelin, Bull, LVMH, Airbus, avec à la clé des contrats de plusieurs dizaines de millions d’euros.

En outre, selon son modèle de développement, Wipro externalise des services traités initialement sur place, en remplaçant les équipes entières chez le client par quelques ingénieurs faisant l’interface avec des équipes indiennes.

Devant ce véritable gâchis, les représentants du personnel interpellent les pouvoirs publics et plus particulièrement la Ministre de l’économie et des Finances, Mme Christine Lagarde, pour intervenir dans ce dossier et préserver les intérêts des salariés et de l’état.

Gilles Carvoyeur

SOPHIA ANTIPOLIS : Wipro empoche 5,2 Millions d'Euros... et ferme son site de Sophia Antipolis

La SSII indienne Wipro empoche 5,2 Millions d’Euros de subvention de l’état français et annonce la fermeture de son site de Sophia Antipolis trois jours après.

La société NewLogic est la filiale française de hautes technologies de Wipro, un des 3 premiers mondiaux de l’externalisation offshore des services informatiques avec un CA de 5 Milliards de dollars en 2008, 678 Millions de bénéfice. Les salariés de NewLogic viennent de découvrir que leur entreprise a bénéficié du dispositif du plan 2009 de relance de l’économie mis en place par le gouvernement français. Ce sont 5,2 Millions d’euros qui ont été versés sur les comptes de la société entre début mars et le 8 Juin 2009 au titre du crédit impôt recherche.

Trois jours plus tard, la direction annonce la fermeture de son activité R&D française et le licenciement des 61 employés.

Les salariés considèrent cette manœuvre comme un véritable hold-up des fonds publics. C’est d’autant plus insupportable pour des salariés déjà passablement écœurés du désengagement de l’entreprise devant sa responsabilité de reclassement. En effet le CE bataille jour après jour pour obtenir un plan de sauvegarde de l’emploi et des reclassements dignes de ce nom au regard des moyens financiers colossaux du groupe. Ces mesures sont vitales pour les employés au vu de l’état actuel du marché de l’emploi déjà sinistré.

Rappelons que Wipro est en fort développement en France et en Europe avec de nombreux grands clients tels que SFR, Michelin, Bull, LVMH, Airbus, avec à la clé des contrats pour plusieurs dizaines de millions d’euros. Rappelons également que selon son modèle de développement, Wipro externalise des services traités initialement sur place, en remplaçant les équipes entières chez le client par quelques ingénieurs faisant l’interface avec des équipes indiennes.

Les représentants du personnel interpellent les pouvoirs publics et plus particulièrement le Ministère de l’économie pour intervenir dans ce dossier et préserver les intérêts des salariés et de l’état.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu